N° 42 Printemps 2012

                        

           Chers amis

À signaler, deux nouvelles qui intéressent le groupe :

- Une amie fidèle du satsang, Sabine, est actuellement à Anandashram. Restons spirituellement en contact avec elle. Elle sera de retour pour notre prochaine réunion et aura bien des choses à partager avec nous : ce que sa ferveur et son contact avec le lieu béni par Papa Ramdas lui auront apporté.

- Il sepeut que le satsang de juin soit le dernier (en tout cas ce sera l’un des dernier) que nous aurons dans la maison de Marc et Catherine aux Issards : un déménagement est prévu. Cela ne marque pas pour autant la fin de nos réunions, mais la façon dont elles se continueront dans l’avenir en sera peut-être modifiée. Que la volonté de Ram soit faite.

*     *     *

Comme annoncé, nous avons reçu fin avril Yolande et pour la Pentecôte le moine Gojo (Pierre Michel), qui ont fait profiter à ceux qui ont désiré les rencontrer, de leur expérience spirituelle et de bons moments de méditation. Quelques uns d’entre nous en faisaient partie.

*     *     *

 Nous continuons à ne pas choisir de thème (sauf si les circonstances ou un désir commun nous le suggérait) mais à tirer au hasard des textes pris dans les enseignements de Ramdas et des autres grands maîtres spirituels.

Nous en citerons quelques uns : .../...

A  NOTER  :

 Prochain  Satsang  : 30 juin et 1° juillet

Début du week-end : samedi 30, à 15 heures.

 

   PAROLES  DE  SWAMI  RAMDAS

Dieu et sa création ne sont pas séparés

    Si l'on voit Dieu en soi,on Le voit partout. Quiconque dit qu'il est Dieu mais que les autres ne le sont pas, n'a jamais connu Dieu, car ce n'est pas la bonne expérience. S'il a vu Dieu en lui-même, il doit voir en tout le monde la personnification de Dieu.

C’est le mental agité et mobile qui nous fait percevoir les mouvements à l'extérieur, nous conférant l'illusion que le monde du mouvement est réel. Mais lorsque le mental atteint un état de calme parfait et d'immobilité, alors nous percevons la Réalité immuable dans laquelle le changement et les mouvements évoluent à l'image des vagues sur la surface de l'océan. En vérité, nous et Dieu sommes un, jamais séparés. C'est par notre ignorance que nous nous sentons séparés de Lui. Lorsque nous avons mis fin à cette ignorance nous prenons conscience d'être un avec Lui, et de l'avoir toujours été.

*     *     *

L’Adwaitisme  absolu qui nie toute manifestation ne présente pas toute la vérité. Dieu est en même temps manifesté et non manifesté. Il se manifeste en tant que Jiva individuel à cause de la Lila. Il s'incarne à nouveau avec Son pouvoir considérable et Sa connaissance pour guider les Jivas ignorants ~ qui ne sont en réalité que Ses propres expressions sous des formes variées ~ vers la pleine connaissance de Lui-même, habitant dans leur cœur.

Ainsi parle Ramdas

      UNE  LETTRE  DE  RAMDAS

U.S.R. Bombay, 1931

Râm bien-aimé,

La vie est si douce lorsqu'elle est remplie par le nectar de prema. Dans cet état suprême, l'ordinaire vision humaine et transformée en une vision divine. Le sens individuel de la vie se transforme en une conscience universelle. Les jeux de l'obscurité sont remplacés par des vagues joyeuses de lumière. La vie contractée et enchaînée fait place alors à une expansion libre, vaste et illimitée de l'existence. La peine et le chagrin se transmue en paix et en joies éternelles. L'ignorance qui nous rend aveugles disparaît pour faire place à la lumière éclatante de la connaissance. Le chaos et la confusion n’ont plus de raison d'être ; l'harmonie et la paix règnent à leur place. Ainsi, la vie devient complètement bénie, exaltée, purifiée et suprêmement libre et bienheureuse.

     ANANDA  MÔYI : le fini et l’infini sont identiques

Le temps dévore sans cesse. À peine l'enfance est-elle passée qu'apparaît l'adoles-cence. L'une absorbe l'autre. La perception ordinaire ne peut pas s'en rendre compte. Le changement n'est observé que dans une très faible mesure. En réalité, l'apparition, la continuation et la disparition se produise simultanément en un même endroit. Tout est infini ; fini et infini sont identiques. Dans une guirlande, le fil est continu mais il y a des espaces vides entre les fleurs. Ce sont ces espaces qui provoquent désirs et chagrins. Ne plus en avoir conscience, c'est être libéré du désir.

L'enseignement de Mâ Ananda Moyî, p. 130

   QUI  EST  RESPONSABLE ?

L'important, c'est que l'événement n'est pas accepté en tant qu'événement ; il y a toujours une question : « Qui ? ». Prenez par exemple un accident ; ce mot signifie que quelque chose s'est produit fortuitement, sans préméditation. Et pourtant, nous demandons toujours « qui » a causé l'accident. L'esprit veut toujours connaître le responsable. C'est de là, de cette question du « Qui ? », que viennent tous les problèmes humains. Si l'événement est accepté, et s'il est accepté que l'instrument par lequel cet événement s'est produit n'en est pas l'essence, alors la transformation de la personnalité à l’impersonnalité, de l'individualisme à l'universalité, devient bien plus aisée.

                                                                                                                                        Ramesh S.Baksekar  L'appel de l’Être.

      UNE PENSÉE  DE  RAMDAS

Quand le mental cesse d'être agité, qu'il est devenu libre de pensées et de désirs, alors nous ne sommes plus des individus séparés, mais nous devenons aussitôt Pure Conscience de nature cosmique et supra-cosmique. Le calme du mental réveille en nous une conscience pleine de splendeur et d'extase. Alors nous savons que nous sommes la Vérité  ~ l’Éternel.

Swami Ramdas          

OM  SRI  RAM  JAI  RAM  JAI  JAI  RAM

*     *     *

SATSANG  DE  JUIN  2012

- date : notre prochain Satsang se tiendra samedi 30 juin, à partir de 15 heures, jusqu’au dimanche, à 15 heures

- lieu : Les Issards, non loin de Pamiers, dans le piémont ariégeois. On peut loger dans les pièces de la maison. Amener un couchage. Nous participons en partageant la préparation et les frais des repas

- nous chantons le Ram-Nam, méditons en silence, lisons des textes sur l’enseignement de Ramdas et autres maîtres spirituels, partageons des témoignages …

. Cette réunion est fraternelle ; elle est ouverte à tous nos amis.

                                                                                                                     Réponse S.V.P.

*     *     *

   Pour nous rejoindre : 

L’adresse est :  14 chemin du Turet,   09100 - Les Issards.

  De Pamiers, prendre la direction de Mirepoix (D 119). A dix kilomètres de Pamiers, traverser le village de  Les Pujols. Continuer sur un kilomètre jusqu’à une pancarte signalant Les Issards. Peu après une ancienne briqueterie (cheminée monumentale), tourner sur la première route à droite, portant le panneau  "Agence postale municipale", c’est le chemin du Turet.

    De Mirepoix, prendre la direction de Pamiers (D119). Deux kilomètres après Rieucros, négliger à gauche la première indication des Issards, tourner à quelques 150 m plus loin, à l’indication de l’Agence postale municipale. C’est le chemin du Turet

   La propriété se trouve à droite à environ 350 mètres, elle est bordée de hautes sapinettes. On entre par un portail noir toujours ouvert ; le numéro 14 est indiqué à côté du portail.

 

Contacts

Contacts  Satsangs France :

                        Marc (Ramdas)  ou Catherine,     tél. : 05 61 68 06 84 

                                                                        E-mail : ramdas.averous@orange.fr 

Contact Anandashram :

                        E-mails : papa@anandashram.org

                        Adresse du site internet :  www.anandashram.org

Site français : www.ramdas.fr