OM  SRI  RAM  JAI  RAM  JAI  JAI  RAM

Retour à la liste

Senesse, le 25 Septembre 2000.

Marc AVÉROUS
Senesse de Sénabugue
    
09600 DUN
 
05.61.68.06.84

                          Chers amis, 

  Depuis 1996 je m'occupe de réunir chaque année, au début du mois de Juin, les "Pèlerins d'Anandashram" et leurs amis. Cette année, les 3 et 4 Juin, c'était le cinquième week-end que nous avions. Le compte-rendu que nous ne manquons pas d'envoyer à l'Ashram a eu cette fois un écho d'importance : Swamiji nous conseille d'avoir de tels Satsangs plus souvent, suggérant que nous nous réunissions tous les deux mois (voir "Une lettre de Swamiji" p.2)

  Afin de satisfaire à son désir ~ qui représente pour nous la volonté de Papa Ramdas ~, nous proposons d'augmenter le rythme autant qu'il nous est possible. Dans l'immédiat nous prévoyons un week-end les 11 et 12 Novembre (voir Convocation p.2) ; ces journées, autour de l'anniversaire de Swamiji, sont justement consacrées à l'Ashram à une importante réunion des groupes de Satsang (Satsang Samitis) qui existent dans beaucoup de villes de l'Inde.(voir Nouvelles de l'Ashram, p.3)

  Pour cordonner les satsangs, il est prévu la création d'un bulletin trimestriel dont la forme, le titre, etc. sont à débattre[1]. Le contenu comprendra ~ évidemment ~ les convocations aux satsangs, mais aussi des nouvelles utiles concernant Anandashram et notre groupe, quelques lignes tirées des écrits de Papa Ramdas, non publiées à ce jour en français, etc. Toute suggestion est bienvenue.

  (Cette lette peut être considérée comme le prototype ~ numéro zéro, Automne 2000, si l'on veut ! ~ de ce bulletin trimestriel)

*     *     *

UNE LETTRE DE SWAMIJI

Anandashram, 21 Juin 2000

Seigneur de l'univers Papa.

                         Ami bien-aimé,

 "L'abandon est le seul chemin vers la paix. Par conséquent, dans toutes les circonstances de la vie, soumettez-vous à la volonté, de Dieu, et devenez libres de toutes les atteintes du souci et de l'anxiété. Tout arrive déterminé par le Seigneur. Ne revendiquez rien, n'attendez pas que les choses arrivent comme vous le désirez." Swami Ramdas

 Nous avons reçu votre aimable lettre du 14 de ce mois. Nous avions déjà une lettre de Bernard Melone depuis deux jours nous informant que votre programme de Satsang s'est très bien déroulé. Ce serait une bonne idée d'avoir de tels programmes plus souvent qu'une fois par an. Peut-être pourriez-vous les prévoir une fois tous les deux mois : voyez la réaction des devotees. Puisse Papa Bien-aimé vous bénir par le succès de vos efforts.

  Ici tout va bien, comme d'habitude. Swami Shuddhanandaji a lui aussi reçu votre lettre.

  Nous prions pour que vous receviez les bénédictions de Papa et Mataji, pour votre bonne santé, et pour que vous viviez dans le constant souvenir de Papa et dans le bonheur éternel. 

Ever your Self,                                                                    Swami Satchidananda

 

          RÉUNION DES PÈLERINS D'ANANDASHRAM

 - date : week-end des 11 et 12 Novembre. Arriver de préférence dans la soirée du vendredi 11 ou dans la matinée du samedi 12
- lieu : une maison de village des Pyrénées ariégeoises, Senesse de Sénabugue, non loin de Pamiers. On peut « squatter » dans les pièces de la maison. Emporter son couchage.
- nous portons des provisions, préparons nos repas et mangeons ensemble.
- nous chantons le Ram-Nam, le Guru Stuthi, etc. Apportez des instruments de musique, des lectures à partager, du sourire. Cette réunion est fraternelle et gratuite ; elle est ouverte à tous nos amis.
          Réponse S.V.P.

Nota : Pour rejoindre Senesse de Sénabugue : Entre Pamiers et Mirepoix (D 119), à 10 km environ en venant de Pamiers, tourner à droite, prenant la D 12 en direction de Avigna et Dun.(Attention : les panneaux indicateurs sont en retrait de la route, ralentissez après avoir passé Les Pujols) On parcourt 7 km sur cette route, et Senesse de Sénabugue est indiqué, à gauche, dans un tournant
  Dans le village, en face de l’église, rejoindre la petite place, la traverser et descendre à droite 150 m environ jusqu’à trouver sur la gauche une maison au balcon de bois (derrière) et à la porte bleue (devant).

 

        PAROLES DE RAMDAS  : CONSEILS AUX ASPIRANTS"  (Hints to Aspirants)     

   "Le secret du vrai Darshan est le souvenir continu du Seigneur. Si tu possèdes cela, c'est sûr, tu n'as plus à craindre de sombrer dans l'océan de la vie mondaine. Le Nom divin est à juste titre comparé à un bateau qui te garde sain et sauf au-dessus de l'eau. Une grande partie de notre temps est gaspillée dans des conversations ou des activités inutiles, et dans des soucis et inquiétudes futiles : elle peut être utilement employée au souvenir du Seigneur. Une vie strictement disciplinée et réglée peut seule nous donner le vrai bonheur et la paix, même dans les soi-disant tourbillons de la vie."[2]

  "Les conditions de notre vie dans ce monde changent tous les jours. Ce que nous considérons comme le problème le plus important aujourd'hui ne l'est plus au bout de quelques jours. Nous voyons se dérouler devant nos yeux le film merveilleux du monde, image après image, chacune rejetant la précédente dans l'oubli. Derrière ce jeu universel, il y a la grande Vérité, sans changement, qui reste à jamais sereine, calme et inaffectée, alors que dans leur manifestation toutes choses apparaissent et disparaissent en une succession rapide. Cette vérité est la base de notre vie et la règle de la manifestation du monde. Quand notre vie est accordée avec la Vérité, nous ne sentons pas que nous ne sommes que des créatures emportées comme des automates dans les tourbillons de la nature et de ses créations. La Vérité est notre être ; la Vérité est sagesse et pouvoir ; la Vérité est amour et lumière ; la Vérité est Dieu"[3]

   "Si tu ne veux pas être emporté par les tourbillons de la vie mondaine et si tu possèdes la ferme détermination de te dédier entièrement au service divin, maintiens toujours ardente la flamme de Vairagya[4], en recherchant régulièrement la solitude pour méditer. Trop de contact avec le monde te détournera de ce sublime but de la vie."[5]

 *    *     *

 

NOUVELLES

RÉUNION

  Comme voulu par le Bien-aimé Papa, une réunion générale de tous les groupes de Satsang (Satsang Samitis) est prévue à Anandashram pour trois jours, du 11 au 13 Novembre 2000. L'anniversaire de Swamiji tombe le 12 Novembre cette année[6]. Les trois jours seront entièrement employés par des programmes dévotionnels, mis à part les temps de partage de nos idées et de nos réactions concernant le fonctionnement des groupes. (The Vision, Mai 2000)

SRIRAM TRIKANNAD (un petit-fils de Papa Ramdas)  DEVIENT  SWAMI  SHUDDHANANDA.

Le jour de l'anniversaire de la naissance du Bien-aimé Papa ... Sriram embrassa l'ordre du Sannyas et prit le nom de Swami Shuddhananda, comme c'était son cher désir depuis longtemps.

Né en 1931, particulièrement choyé par le Bien-aimé Papa et par Mataji, Sriram Trikannad a développé de nobles traits de caractère, tels que dévouement et simple style de vie. Disant adieu à sa carrière professionnelle en 1981, Sriram s'est consacré à plein temps à l'Ashram, avec une attitude de seva "toujours-prêt-à-servir", quand il n'était pas pris par ses charges de membre de l'Anandashram Trust et d'éditeur de The Vision. Le soin méticuleux avec lequel il s'occupe de l'arrivée et du départ des devotees qui viennent en visite à l'Ashram est une qualité qui le caractérise parfaitement. (The Vision, Mai 2000)

TERRE DU CIEL

  Cette revue trimestrielle française s'intéresse à toutes religions et spiritualités, mais particulièrement à la spiritualité indienne. Elle envisage de publier une biographie de Papa Ramdas en français. En outre, elle propose d'accueillir notre satsang de Juin en un de ses lieux de stages, Pierre Chatel.

 

 


[1] On a proposé de le nommer Hanuman, (le plus fidèle serviteur de Ram), un format A5, et de demander une participation minime, qui couvre les frais de confection et d'expédition.

[2] Hints to Aspirants, p. 134

[3] Hints to Aspirants p. 36

[4] Indifférence (aux choses du monde).

[5] Hints to Aspirants, p. 114

[6] Les anniversaires indiens dépendent du calendrier indien, différent du notre.