HOMMAGE  À  MÈRE  KRISHNABAÏ

 par Swami Ramdas

 

Retour

Acceuil 

 

 

Tu es douce, douce, Mère,

Ton Nom est un nectar pour mes oreilles altérées.

Le rayon de lune n’est pas plus frais que le rayon de Tes yeux.

Ton coeur se fond toujours pour tous ceux qui vont à Toi pour une consolation ou un

 soulagement.

Tu es une déesse couleur de lys, douce, parfumée, sublime et si belle.

Ton souffle est un air de Paix, la Compassion orne Ton coeur comme un joyau.

Ta Vie est une Offrande ~ un Sacrifice suprême ~ 

Ta pensée et Tes sentiments, Tes mains et Tes pieds se déplacent en une symphonie céleste,

Qui guérit les maux, rend léger le poids de la peine,

Entoure les âmes frappées par le mauvais sort.

 

 

L’ombre de l’arbre, l’abri modeste du pauvre et du malade, 

Les eaux scintillantes du ruisseau qui court,

L’élan de l’homme à la pensée bienveillante, l’offre joyeuse d’Amour de tout ce qu’il

 possède,

Le courage du héros, le sens de la beauté de l’artiste, les paroles ailées de l’extase du poète,

Le gazouillis passionné des petits oiseaux,  le rire tintant des enfants joyeux ~

Sont les maintes notes exaltantes de Ta lyre.

 

 

O Mère, Tu es encore une totalité plus grande, un Tout et une Perfection 

Qui dépassent les descriptions même des poètes inspirés.

Une forme angélique de Lumière et de Grâce !

Toutes les perfections de l’art et du chant sont les ménestrels qui chantent les louanges de

 Ta Gloire.

L’homme, les animaux, les plantes et la création toute entière regardent vers Toi pour

 trouver aide et secours. 

Ton Amour pour eux a une valeur unique, car Tu es devenue tous ceux-là.

Etant Tout, Tu aimes tout. C’est Ta Vie.

 

 

La splendeur de cette Vision éblouit et stupéfie nos sens et notre intellect,

Et elle fait naître l’émotion la plus douce en notre coeur. « Je suis tout, tout est Mien ! »

Ton coeur le chante silencieusement. Tu es un génie, un Etre supérieur,

Une image rare de toutes les vertus, la bonté même a honte devant Toi.

Générosité est un mot pauvre pour décrire les dons qui viennent de Toi.

O déesse d’Amour et de Grâce ! A quoi pourrais-Je Te comparer, Toi l’Incomparable !

 Les souffrances de Tes Enfants tordent Ton Coeur d’angoisse ; 

Tu as abandonné tout ce que Tu es, Coeur, âme, vie et puissance,

Pour arrêter une larme, pour guérir un coeur déchiré, pour adoucir les peines, les angoisses

 et les agitations

De ceux de Tes Enfants sur qui s’est abattue la main lourde du malheur. C’est Ta Mission.

 Je Te vis une fois qui regardait, de Tes yeux voilés de larmes,

Ces gouttes nacrées qui brillaient, dans lesquelles Je voyais l’arc-en-ciel de toutes les

 Miséricordes,

Les ornements des dieux ; C’était quand Tu Te tenais devant  une âme dans les affres de la

 mort.

 Et encore, quand Ton bras enlace la mère qui a perdu son enfant.

Une autre vision, quand Tu soignes un homme qui souffre d’une vive douleur,

Quand Tu donnes à manger aux affamés, en les veillant comme la Compassion incarnée ;

Quand Tu habilles ceux qui sont nus avec des vêtements neufs ; Ton coeur est transporté de

 Joie.

La femme malade, va, désespérée vers Toi pour chercher un refuge, des soins et de l’Amour.

Oh ! Comme Tu as rendu les choses faciles pour elle, ne ménageant rien que Tu pouvais

 ordonner.

 

 

Tu es une héroïne, toujours debout, intrépide dans toutes les situations de tension et d’effort.

Ton visage, sans peur, audacieux, toujours douée de sagesse, faisant face à toutes les

 phases de la vie avec un esprit vif,

Etincelant, venant d’un mental scintillant et plein de ressources. née organisateur, prodige et

 génie,

Une personnalité intégrale, un gemme aux nombreuses facettes de splendeur infinie. 

Tu ne hais personne, pas même les pires criminels aux yeux du monde qui les accuse.

Même si quelqu’un Te fit grandement du mal, tu es tout Pardon et Amour pour lui.

Ta Sympathie, Ton Aide et Ton Service vont à lui de façon instinctive.

Un voleur, pour Toi, est un homme dans le besoin ;

Tu le nourris bien et Tu le renvoies content et heureux, plus Heureuse Toi-même.

 Pour Toi, Tu es réservée quant à l’habillement, la nourriture et le reste.

Tes petits conforts sont gardés en otage pour d’autres dans leur manque douloureux.

Les dieux se sentent petits devant Toi ; Brahma, qui créa tous les êtres,

Semble s’étonner, lui qui créa le rôle en Te créant Toi, la Mère rayonnante.

Il ne s’est pas mêlé de cela. Tu es une révélation pour lui, Créateur médiocre, 

Car Tu ne fais pas partie de la création ; Tu es le Rayonnement immortel ; Tu es la

 Lumière infaillible

Qui illumine les mondes. Tu T’es révélée Toi-même.

 Aucune hyperbole pour parler de Toi dans les termes les plus élevés.

Le langage est un véhicule pauvre pour révéler mes pensées et mes sentiments les plus

 profonds

Sur Ton être lumineux : Tout ce qui est Grand, Bon et Merveilleux. 

Il est difficile de croire qu’une telle Pureté, Lumière, Amour et Paix  puissent  être

 contenues dans un si fragile bâti humain.

Tu es une Fleur, une Etoile de spontanéité répandant la Beauté, l’Amour et la Joie

Avec une simplicité surprenante.        

 

Tu guides toujours comme le veut Ton coeur, infaillible, directe et vraie. 

Tu es toujours le Phare pour toutes les âmes qui s’efforcent.

Tout ce que Tu fais porte la marque de la Perfection ; Tu es lente, sûre, confiante et habile.

Tu Te tiens courageusement comme un Roc dans le danger. Ton toucher est doux, Ta

 marche régulière ;

Sans hâte, sans gaspillage.

 

 

 Le monde Te voit comme une véritable Déesse Venue du ciel pour aimer et servir

Par Ta Compassion sans limite. Tu es un Trésor, une Force dynamique, infatigable,

Prête pour tout travail en une fraction de seconde. Tu es mon Ange gardien.

Tu es une Présence splendide, enveloppant De Ton Halo divin ceux qui sont avec Toi.

Tu sais que tout ce que Tu vois  est Toi-même.

 

Sans pensée d’approbation ou de gratitude, Tu aimes simplement et Ta Joie est là.

L’inconfort, la souffrance et la peine, Tu les supportes avec Force et Patience, comme aucun

 mortel ne peut le faire.

Ta Vie embaumée, sainte et illuminée Est une Merveille de notre âge. Ceux qui Te

 connaissent, qui sentent 

Ta Présence et se réchauffent de Ta Grâce, Peuvent seuls certifier intuitivement

Ta vraie Valeur, un Gemme précieux par excellence.

 

O Mère ! Par quel Nom plus Beau que celui-là Puis-Je m’adresser à Toi ?

Tu es la Mère des mondes, Tu demeures au coeur de tous ; Tu es le Monde même :

Le Pouvoir divin invincible, tout pénétrant, éternel. Tu es la Vérité Suprême des vérités,

La Lumière des lumières, la Sagesse, la Beauté et la Félicité, Toutes modelées en une forme

 humaine.

Tous Te saluent, tous !

 

Quand Ton visage éclatant vient Devant Ma vision mentale, Les mots deviennent muets et les

 pensées silencieuses.

Je sais alors comme Tu es infinie, Recouvrant tout l’espace et au-delà,

Le Non-Temps jouant avec le temps, paraissant liée Mais toujours libre, immuable,

 statique, sereine ;

L’Essence même de la Tranquillité. O Etre de Merveille, ineffable ;

Le Dieu des dieux même, manifesté sur la terre. Tu es vêtue de blanc immaculé

Qui reflète Ton Coeur, d’une Pureté irréprochable,  Cristalline en sa transparence. 

Ton visage est la pleine lune sans ses taches, Tes membres se déplacent en extase

Comme le mouvement onduleux des feuilles et des branches D’une plante en pleine floraison.

 

Aucun acte n’est indigne de Toi, Tu fais tout travail en Humilité complète.

L’Altruisme est la note dominante de Ta Vie. Comme le parfum d’une fleur, Ta Vie déverse

En abondance Joie et Extase. Tu es une Etoile dans le firmament vaste et sans limite,

Une force divine enveloppant tous les mondes dans Tes bras caressants.

 

Le chercheur spirituel trouve en Toi Un Guide tendre, une Aide et un Ami véritable.

Tu lui donnes Courage et Assurance, Lui infusant un Espoir, une Lumière et une Paix

 nouvelle.

Pour les sadhous errants, les mendiants pauvres et les sannyasins, Tu es une véritable

 Mère suprême ;

Leur Refuge, leur Inspiration et leur Sécurité. Tu es le grand Eveilleur de ceux

Qui tâtonnent dans l’obscurité. Tes paroles sont rares, mais Tes actes parlent 

Fièrement de Tes émotions les plus pures, Qui s’élèvent, comme de l’encens, de Ton Coeur 

Quelle Merveille Tu es !

J’estime incomplet mon humble apport Si Je ne révèle pas un signe de Ta Sollicitude qui

 embrasse tout.

Bien que Tu cherches à rester inconnue, couronnée d’obscurité, 

Peu disposée à Te tenir sous les feux des regards du monde, Tu es pourtant connue partout

 dans le monde ;

Bien connue des pèlerins vagabonds qui cherchent un abri en Toi ; Afin  d’être soignés et

 traités par Toi, la Mère de tous.

 

 

Tu pleures, Mère, avec ceux qui sont dans l’affliction,

Tu partages leurs peines et Tu soulages leurs souffrances, 

Tu es là pour essuyer les larmes de la veuve, 

Tu es là pour prendre et soigner l’orphelin. 

Les oiseaux et les animaux reçoivent Ta Grâce, 

Les premiers chantent à l’aube et au crépuscule leurs chants les plus doux 

En louange de reconnaissance pour Toi. 

Les animaux, les oreilles dressées, écoutent avec joie Ta voix mélodieuse. 

A Ta Vue, ils sentent que leur Mère est venue. 

Ils sont heureux ! Tu es la Compassion personnifiée. 

Tu n’as pas Ton pareil pour donner Conseil. 

Tu es une adoratrice des Saints, 

Devant Eux la Douceur prend une Forme comme Toi.

Tu Les sers avec un Amour qui ne connaît pas de limite. 

Tu libères de leurs façons égoïstes ceux qui font Confiance en Toi. 

« Donne ,Donne, Donne », est Ton seul refrain éternel. 

On trouve des donneurs dans ce vaste monde ; 

Mais il est rare de trouver un Donneur tel que Toi. 

Tu es une Lumière, une Lumière éclatante sur le Sommet du monde. 

Te regarder est commencer à Te ressembler. Tu es Un avec tout ce qui vit, 

Tu ne vois aucune distinction. Tu sais que Tu es partout, 

Le petit « je » ne fut jamais en Toi. t out entière est une Essence cristallisée de la Vérité. 

Ton Pouvoir apporte tout à Tes Pieds. 

Quand Tu affrontes des tâches de vaste grandeur, 

Tu Te déplaces comme un Esprit de Splendeur éternelle. 

Sans repos, sans fatigue, avec une Lumière divine sur le Visage. 

Tu es un Conquérant, la Victoire est toujours à Ta portée, 

Le Triomphe est Ton Mot d’ordre. 

Tu tiens haut la bannière du Renoncement. 

Tu es une image flamboyante de Tyaga. 

Tu enseignes tout par le Précepte et par l’Exemple, 

Ce qu’est déposer la vie et tout ce qui lui appartient 

Sur l’Autel du Service de l’Humanité. 

Tu es la Personnification même 

De l’Amour et du Service Universel. 

Tu montres que c’est Là la voie de la Vie humaine ; 

Atteindre la Liberté et la Paix ; l’Immortalité, Dieu, le plus haut Bonheur, 

le Ciel ou le Salut, quel que soit le nom que vous Lui donnez. 

O Pouvoir Omnipotent manifesté ! 

Quels mots peuvent décrire Ta Grandeur et Ta Gloire infinie ?

 

Retour en tête